Rechercher un spectacle

Recherche Libre :
Recherche par critères :



Liste complète des compagnies Carte des compagnies
Envoyer par email Imprimer

Eve contre Lucy


Public : Tout public

Thème scientifique : Origine et Evolution du vivant, Histoire des sciences

Forme artistique : Théâtre

Durée :

Adaptation et Mise en scène : Brigitte Mounier assistée de Françoise Baudchon
Son :
Jean Philippe Resemann
Images :
Frank Renaud
Régie lumière, son et vidéo :
Hugues Espalieu
Images :
Solo GOMEZ
dans le rôle de la Reine rouge Gaëlle et Rachel CERF dans le rôle de Alice
Costumes :
Camille Bigo
Production :
Magalie Thévenon
Communication/Graphisme :
Hakim-Abel Benyoucef
Stagiaire Communication/Diffusion  :
Chloé Massin
Avec
Solo Gomez
Brigitte Mounier

Co-production Ville de Grand Synthe /Compagnie des Mers du Nord / Palais de l’Univers
Avec le Soutien de :La Drac Nord-Pas-de-Calais, la Réion Nord-Pas-de-Calais, le Conseil Gééal du Nord, Intération Réublicaine,Atelier Culture « La Piscine »

L’origine de la vie et l’éolution des espèes ont toujours agitéles esprits. L’Homme est-il une crétion de Dieu comme le croient les adeptes de la gééation divine spontané ou bien est-il le produit du hasard et de la séection naturelle comme le pensent les biologistes éolutionnistes aujourd’hui  ?Une forte odeur de soufre plane encore sur le sujet. La tentation du consensus entre la science et la religion n’est pas nouvelle. Enseigner la Crétion au titre de Sciences dans les éoles et Université, c’est le combat que mèent aujourd’hui les crétionnistes et partisans de l’Intelligent Design. Retour en force en 2007 avec la diffusion massive dans les éablissements scolaires publics français, d’un ouvrage fondamentaliste qui nie l’éolution et tente de déontrer que l’homme ne peut pas descendre d’un animal inféieur. Bien avant Darwin et sa Thérie de l’Evolution, la tentation des religieux de faire barrage à la science pour justifier de leur texte de rééence et d’amalgamer croyance et connaissance, ressurgit aujourd’hui, àun moment oùje me pensais éancipé de la soumission divine et forte de l’ avancé des biologistes dans l’histoire de l’Homos Sapiens, au moment oùenfin j’avais acquis la libertéde penser que je n’éais pas né de la côe d’un assisté mais que j’éais bien un êre éolué indéendant, éal àtous les autres et qui ne devait rien àpersonne sinon au hasard.  Ce face à face entre Eve et Lucy, tente non pas de savoir si en tant que premier homme Adam avait un nombril, mais d’exposer pas trè calmement, les tensions qui agitent les deux camps. Il n’y a pas de morale àl’histoire et en ce déut de XXIèe sièle on ne sait toujours pas qui va gagner.  Le principe de « NOMA » Non Empièement des Magistèes entre science et religion que prôe le paléntologue Stephen Jay Gould, vise àfaire accepter un cesser le feu sur le front de la biologie. Il demande que chacun exerce ses compéences dans son domaine propre.  Sur le front de la vie quotidienne du commun des citoyens notre « NOMA » s’appelle Loi 1905, dernier barrage contre l’obscurantisme.

 

Dernière mise à jour le 21 novembre 2011