Rechercher un spectacle

Recherche Libre :
Recherche par critères :



Liste complète des compagnies Carte des compagnies
Envoyer par email Imprimer

La double vie de félida


Public : Public adulte

Thème scientifique : Médecine, Philosophie, Psychologie, Sciences cognitives

Forme artistique : Théâtre

Durée :

Mots-clés : psychanalyse,

Mise en scène : Patrick Simon

Lumières : Cyril Hamès

Avec :
Patrick Simon
Dominique Paquet

Félida, soignée grâce à l’hypnose de 1858 à 1890 par le docteur Azam, est devenue une figure emblématique. Cette jeune femme présentait une double - voire une triple- personnalité articulée autour de ce qu’elle appelait elle-même ses « crises » ( pertes de connaissance et convulsions). Durant quelque temps, sa « condition seconde » finissait par l’emporter sur son « état normal ». C’est dans ces moments qu’elle se révélait la plus inventive, gaie, enjouée et d’une intelligence éveillée. Au delà de l’importance historique de ce cas, l ’histoire de Félida permet de convoquer plusieurs théâtralités : celle de l’hypnose et de ses hypothétiques simulations, celle de l’hystérie et de ses stratégies de séduction et celle enfin des personnalités de Félida, habitées par des consciences parfois contradictoires, alternantes et soumises à un théâtre du corps.

Eugène Azam (1822-1899) et Albert Pitres (1848-1928)
Les docteurs Eugène Azam et Albert Pitres, développèrent des recherches fondamentales sur l’hypnose. Celles-ci restèrent en partie méconnues en raison de la notoriété de Bernheim sur le rôle de la suggestion, de Charcot sur la nosologie clinique des hystériques. Pourtant, leurs travaux sur les états de conscience modifiés et les altérations de la personnalité ont constitué une étape décisive dans le développement de la connaissance médicale. Eugène Azam réussit finalement à faire connaître et à imposer ses travaux sur l’hypnose, fondée médicalement par l’anglais James Braid à partir des démonstrations de music-hall de Lafontaine, magnétiseur français. Sa patiente Félida X... aux personnalités alternantes et inconnues l’une à l’autre, est restée célèbre dans l’histoire de la médecine. Janet dira d’elle qu’elle a contribué à créer la chaire de psychologie expérimentale et comparée au Collège de France.

PLATEAU

min
Ouverture 4 mètres
Profondeur 3 mètres
Hauteur 3 mètres

Pendrillonage si nécessaire

LUMIERES

8 PC 1 KW
Jeu d’orgue 2 préparations

SON
1 diffusion lointain La Compagnie peut apporter un mini-disk

PLAN DE FEU

Contact technique
Cyril HAMES
06 80 99 00 70

cyrilhames94@yahoo.fr

Dernière mise à jour le 29 février 2012