Rechercher un spectacle

Recherche Libre :
Recherche par critères :



Liste complète des compagnies Carte des compagnies
Envoyer par email Imprimer

Le jour où je suis tombée amoureuse de ma mère


Public :

Thème scientifique :

Forme artistique :

Durée : 1h10mn

Mots-clés : mémoire

Ecrit par Faïza Kaddour

Avec Faïza Kaddour & Jean-François TOULOUSE

Mise en scène : Jean-François Toulouse

Corps médical : Laurent Paris

Création lumière : Yvan Labasse

Scénographie : Philippe Casaban & Eric Charbeau

Images : Benoît Arène

Musicien compositeur : Antoine Souchaud

Régie son : Yvon Tutein

Costumes : Muriel Lievin

Construction décors : Marc Valladon

Isabelle, 40 ans, pâtissière ambulante, gagnée par un état dépressif, s’interroge : est-il normal pour une femme de son âge de ne pas avoir envie d’un enfant ? Qui est-elle vraiment ? Tourya, du prénom que lui a donné son père algérien ? Ou Isabelle, comme sa mère française l’appelle ?

Un neurobiologiste faisant une thèse sur le mensonge et les dénis, la soumet à un protocole expérimental. La faisant entrer dans un IRM, il lui projette des dessins d’enfants, et détecte dans son cerveau, les zones qui sont activées.

Isabelle, peu à peu, se replonge dans ses souvenirs, convie sa mère, son père, ses amants, sa grand-mère à venir revivre son passé.

Et tandis qu’elle évolue entre ses souvenirs, ses projections, ses rêves, ses fantasmes, ses chimères ou ses dénis, et qu’elle tente de s’approprier sa propre identité, les spectateurs pénètrent au plus profond de la fabrication et la restitution de ses images mentales, et recomposent avec elle le puzzle de son existence.

Le texte a reçu une bourse à l’écriture de l’Office Artistique de la Région Aquitaine et est lauréat de l’aide à l’écriture de l’Association Beaumarchais / SACD

 

Dernière mise à jour le 13 mars 2012