Rechercher un spectacle

Recherche Libre :
Recherche par critères :



Liste complète des compagnies Carte des compagnies
Envoyer par email Imprimer

Les Femmes de Génie sont rares ?


Public : Tout public

Thème scientifique : Mathématiques, Physique générale, Chimie

Forme artistique : Théâtre

Durée : 1h20mn

Mots-clés : theatre / sciences / femmes / genre / egalite / stereotypes / Curie / Lovelace / Chatelet / Volaire / Newton / histoire

Conseil scientifique et écriture : Anne Rougée
Mise en scène : Stéphane Baroux

Assistant à la mise en scène : Didier Boulle

Scénographie et costumes : Sophie Cavadini

Interprétation :
Elle : Anne Rougée
Lui : Stéphane Baroux

> 1re partie : Marie Curie, accessible à partir de 10 ans

> 2e partie : Ada Lovelace, accessible à partir de 12 ans

> 3e partie : Emilie du Châtelet, accessible à partir de 14 ans

Durée : 30 minutes pour chacune des trois parties

Espace scénique nécessaire : 6 mètres par 4 mètres minimum
Décor à fournir : 2 tables, 5 chaises, 2 portants

Les Femmes de Génie sont rares ? est une pièce en trois parties indépendantes formant un tout, qui s’articule autour de trois femmes scientifiques ayant vécu à des époques différentes du passé : la chimiste Marie Curie (1867-1934), la mathématicienne Ada Lovelace (1815-1852) et la physicienne Émilie du Châtelet (1706-1749).

Pourquoi s’intéresser aux figures des pionnières de la science ? Qu’est-ce que leur histoire peut nous apprendre aujourd’hui ? Comment parler de ces figures du passé au public d’aujourd’hui ? Comment faire le lien entre elles, leurs parcours, les difficultés qu’elles ont eu à surmonter et la réalité que nous connaissons dans la société d’aujourd’hui ?

Au-delà de l’évocation de ces grandes figures du passé, je veux que les deux personnages de la pièce confrontent leurs représentations sur les notions de génie et de genre, et qu’ils amènent le public à s’interroger sur ces notions : que nous soyons homme ou femme, notre cerveau n’a-t-il pas la même capacité d’être en perpétuelle construction au gré des apprentissages que nous choisissons d’entreprendre et des expériences que nous nous autorisons à vivre ? N’est-ce pas là une alternative plus réjouissante que de nous en remettre aux seules prédéterminations sociales ?

Plus d’infos : http://www.comediedesondes.com/#/le...

Scoop it ! : http://www.scoop.it/t/les-femmes-de...

Dernière mise à jour le 11 septembre 2014

Portfolio