Rechercher un spectacle

Recherche Libre :
Recherche par critères :



Liste complète des compagnies Carte des compagnies
Envoyer par email Imprimer

Un physicien disparaît


Public : Tout public

Thème scientifique : Physique générale, Histoire des sciences

Forme artistique : Théâtre

Durée :

1938. Enrico Fermi se prépare à recevoir le prix Nobel pour ses travaux fondateurs en physique nucléaire. Il en profite pour fuir l’Italie fasciste et émigrer aux Etats Unis où il va être l’un des principaux artisans de la bombe.
A la même période, son plus brillant élève, Ettore Majorana, théoricien génial de la mécanique quantique annonce dans une lettre des plus sibyllines qu’il va disparaître sans plus d’explications. Il disparaît effectivement et on ne trouve jamais sa trace.


Suicide ? Exil ? Crise mystique ? Enlèvement ?... Toutes les hypothèses s’affrontent dans ce spectacle inspiré de l’histoire des sciences, qui évoque la personnalité troublante de Majorana autant que les surprises des physiciens quand ils enquêtent dans le monde de l’atome.
A travers cette histoire de bombe et de disparition, est posée la question de la responsabilité des scientifiques, des rapports entre science, pouvoir politique et domination militaire : question adressée finalement à chacun - Comment enrayer l’enchaînement fatal qui va des progrès scientifiques à leur conversion en engins de mort ?

La mort justement, celle virtuelle de Majorana, celle bien réelle des victimes de la bombe, la nôtre enfin qu’on laisse jouer à la roulette nucléaire, tout cela suggère l’Au-delà comme toile de fond de la mise en scène. Corbino, le mentor de Fermi et de son groupe de jeunes physiciens, se languit dans l’Eternité, attendant vainement l’arrivée du spectre de Majorana.
Pour tromper son ennui éternel, Corbino revoit sa vie, les riches heures de la physique italienne, ses " chers physiciens " qui s’amusaient au meccano nucléaire, et ses souvenirs comme ses cauchemars prennent la forme d’images-vidéo. Décors autant que partenaires de jeu en temps réel pour les comédiens, ces images conduisent le spectacle vers une forme qu’on pourrait qualifier de vidéo-théatre.


Dernière mise à jour le 24 février 2012